» » Août à Ténérife (Lepidoptera)

Août à Ténérife (Lepidoptera)

Posté dans : Découverte | 2

Août à Ténérife (Espagne)

(Lepidoptera)

Jean-François Charmeux
Association des lépidoptéristes de France

Localisation des photos à Ténérife (Îles Canaries)

Localisation des photos à Ténérife (Îles Canaries)

« TF24 » : Depuis la station d’ Hipparchia wyssii, Ténérife, Mt. Izana  TF24, 11.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

« TF24 » : Depuis la station d’ Hipparchia wyssii, Ténérife, Mt. Izana TF24, 11.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

(Cliquer sur carte et photos pour un meilleur effet !)

Abstract

Twelve days at Tenerife in August 2009, especially looking for pictures of some endemic rhopalocera, chiefly Hipparchia wyssii. This last species seems to be quite vulnerable on the TF24 road because of bad driving behaviour.

Résumé

Une douzaine de jours à Ténérife à la recherche et à la chasse photographique de quelques rhopalocères endémiques, principalement Hipparchia wyssii. L’attention est appelée sur la vulnérabilité de cette espèce sur la route des crêtes TF24, à cause de la circulation automobile.

Munis de nos autorisations de chasse, nous arrivons à Ténérife dans le but d’échantillonner et de photographier quelques papillons endémiques.

Cyclyrius webbianus BRULLÉ, 1840, femelle, Ténérife, Aguamansa, 1000 m,  6.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Cyclyrius webbianus BRULLÉ, 1840, femelle, Ténérife, Aguamansa, 1000 m, 6.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Cyclyrius webbianus BRULLÉ, 1840, mâle, Ténérife, Montaña Roja, 1780 m,  5.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Cyclyrius webbianus BRULLÉ, 1840, mâle, Ténérife, Montaña Roja, 1780 m, 5.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Le 5 août, premiers clichés de Cyclyrius webbianus, commune à Montaña Roja en bord de route (1780 m). Les mâles sont souvent frottés. Une Vanessa vulcania farouche à peine posée s’envole. Nous en observerons d’autres, plus nombreuses mais dans le même état à Las Mercedes. Un Argynnis pandora seitzi passe et nous prenons la TF24 vers le Mt. Izana. Vers 1950 m, un premier Hipparchia wyssii traverse la route. Le bonheur.

Le lendemain commence bien avec la capture du seul Thymelicus christi du séjour, à Aguamansa vers 1000 m. Continuant à nouveau sur la TF24, c’est cette fois la première capture d’un mâle de wyssii attiré par un suintement au niveau d’une source aménagée – elle-même tarie – en bord de route. Il fait très chaud, les papillons se cachent. Nous décidons de faire de même et redescendons car les coups de soleil guettent.

Goneteryx cleobule HÜBNER, 1824, mâle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule HÜBNER, 1824, mâle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule HÜBNER, 1824, mâle. Ténérife (Canaries), Las Mercedes, 1000 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule HÜBNER, 1824, mâle. Ténérife (Canaries), Las Mercedes, 1000 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule HÜBNER, 1824, femelle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 15.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule HÜBNER, 1824, femelle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 15.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Le 7, nous prenons cette fois la direction de las Mercedes. Nous espérons de belles images de Gonepteryx cleobule, inféodé à la laurisylve protégée de ce Parc. Comme espéré, les éclaircies dans les brumes font surgir le citron des Canaries. Mâles et femelles prennent la pose, que facilite une météo variable. Plus farouche et défraîchie, Vanessa vulcania n’est pas rare, posée le plus souvent sur les parois surplombant la route, hors d’atteinte. Pas de photo ou de bien trop loin. Quelques webbianus (il y en a partout à toute altitude) et Pararge xiphioides en sous-bois complètent la chasse d’images.

Pararge xiphioides STAUDINGER, 1861, femelle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 11.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Pararge xiphioides STAUDINGER, 1861, femelle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 11.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Hipparchia wyssii CHRISTOF, 1889. Ténérife, Mt. Izana, TF24, 1950 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Hipparchia wyssii CHRISTOF, 1889. Ténérife, Mt. Izana, TF24, 1950 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Hipparchia wyssii CHRISTOF, 1889. Ténérife, Mt. Izana, TF24, 1950 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Hipparchia wyssii CHRISTOF, 1889. Ténérife, Mt. Izana, TF24, 1950 m, 8.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Les jours suivants sont à nouveau consacrés à wyssii. Il est en fait plus fréquent en fin de journée lorsque la chaleur tombe. Les mâles, au fort comportement territorial, patrouillent le long de la route de corniche en incessants va-et-vient. En contrebas, un mâle posé sur un tronc se laisse enfin approcher.

Dans les derniers jours nous visitons un tout autre biotope situé en altitude moyenne (600 m) le long de la voie protégée pour piétons à Icod Alto. Quelques risques sont encore pris face aux voitures. Une femelle de Pieris cheiranthi évolue sagement le long de la falaise. Nous capturons deux mâles en contrebas. Nous devons cette localité à Martin Wiemers (1995). Elle est précieuse car nous n’avons pas retrouvé cheiranthi ailleurs dans l’île.

Avant de quitter ce biotope dégradé nous avons le plaisir d’admirer à nouveau deux mâles de Gonepteryx cleobule dans le barranco. Signalons enfin le joli vol de Danaus plexippus dans les jardins du casino de Puerto de la Cruz.

Goneteryx cleobule, couple. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 15.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule, couple. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 15.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Espèces rencontrées

(F) fréquent ; (M) menacé ; (PF) peu fréquent ; (R) rare.

Pieris cheiranthi Hübner, 1808 : Icod Alto (R).
Gonepteryx cleobule Hübner, 1825 : Las Mercedes, 1000 m (F) ; Icod Alto (R).
Danaus plexippus Linnaeus, 1758 : Puerto de la Cruz (PF).
Vanessa vulcania Godart, 1819 : Mña. Roja, 1780 m (R), Las Mercedes, 1000 m (PF).
Argynnis pandora seitzi Fruhstorfer, 1908 : Mña. Roja, 1780 m (R).
Hipparchia wyssii Christ, 1889 : TF24, Mt. Izana, 1950 m (F) (M).
Pararge xiphioides Staudinger, 1871 : las Mercedes (F).
Cyclyrius webbianus Brullé, 1839 : Mña. Roja (1780 m) (F) ; las Mercedes (PF).
Thymelicus christi Rebel, 1894 : Aguamansa, 1000 m.

Alerte

Nous appelons l’attention des services administratifs insulaires sur l’hécatombe subie par la population de l’endémique Hipparchia wissyi sur la TF24, à cause de la vitesse excessive des voitures sur ces hauteurs solitaires du Mt. Izana, où les mâles patrouillent à la recherche des femelles : l’espèce paie en effet un lourd tribut aux conducteurs qui confondent permis de conduite avec permis de saccager : Comme signalé précédemment par Jutzeler et al. (2007), nous avons déploré à chaque visite au moins trois ou quatre exemplaires écrasés sur les bas-côtés.

Références

Jutzeler, D., Russell, P. & Volpe, G., 2007 – Nouveaux points de vue sur la position taxonomique des cinq populations insulaires du complexe d’Hipparchia wyssii Christ (1889) se basant sur la connaissance de leurs états pré-imaginaux (Lepidoptera : Nymphalinae, Satyrinae) – Linneana Belgica,Pars XX, n° 7, décembre 2007.

Wiemers, M., 1995 – The butterflies of the Canary Islands, a survey on their distribution, biology and ecology (Lepidoptera : Papilionoidea and Hesperioidea) – Linneana Belgica,Pars XV, n° 2, juin 1995.

Wiemers, M., 1995 – The butterflies of the Canary Islands, a survey on their distribution, biology and ecology (Lepidoptera : Papilionoidea and Hesperioidea) (second part) – Linneana Belgica,Pars XV, n° 3, octobre 1995.

Remerciements

Nous remercions Paul Miguel Fernández Bisson du Service Administratif du milieu ambiant de Ténérife de l’autorisation qu’il nous a aimablement accordée. Il nous reste à retrouver Thymelicus christi dans son vrai biotope, à Ténérife ou ailleurs, peut-être à une autre époque de l’année.

Le matériel récolté à Ténérife permettra une confrontation avec un matériel ultérieur d’autres îles des Canaries lors de séjours futurs. Nous espérons que cette joie nous sera à nouveau accordée.

Merci à Xavier Mérit, membre du comité de rédaction de notre association, pour ses conseils précieux lors des préparatifs de ce voyage et Jean-Marc Gayman pour la mise en ligne de cette contribution.

Goneteryx cleobule, HÜBNER, 1824, mâle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 15.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

Goneteryx cleobule, HÜBNER, 1824, mâle. Ténérife, Las Mercedes, 1000 m, 15.VIII.2009. Photo : J.-F. Charmeux

2 réponses

  1. Xavier Mérit
    |

    Superbes photos !
    Bravo JF !

  2. vuattoux
    |

    Bonjour ,
    Je dois me rendre aux Canaries au printemps (Avril). Peut-être pouvez-vous me dire quelles sont les espèces nocturnes que je pourrai rencontrer en particulier Saturnidae et également si l’on y trouve des Papilios ?
    Cordialement
    Robert

Répondre