» » Atrophaneura adamsoni à Koh Chang (Thaïlande)

Atrophaneura adamsoni à Koh Chang (Thaïlande)

Posté dans : Identification | 3

Le débarcadère du ferry à Koh Chang. 22 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Le débarcadère du ferry à Koh Chang. 22 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

(Cliquer sur cartes & photos pour un meilleur effet !)

Atrophaneura (Byasa) adamsoni à Koh Chang

En juillet 2007, je photographie à Koh Chang plusieurs Atrophaneura adamsoni quelque peu différents de ceux figurés (il s’agit de la ssp. nominale adamsoni GROSE-SMITH, 1886) dans le livre de Pisuth Ek-Amnuay, Butterflies of Thailand, Bangkok, 2006. Intrigué par ces dissemblances, j’expédie ces photos à M. Ek-Amnuay (également animateur du site internet Siam Insect-Zoo & Museum). Selon lui, ces clichés constituent la première mention de la présence dans la province de Trat (Sud-Est de la Thaïlande, non loin de la frontière cambodgienne), d’une nouvelle sous-espèce décrite récemment du Sud de la Thaïlande (région de Surat Thani) : A. adamsoni takakoae UEHARA, 2006. Sous le titre A new butterfly subsp. from Trat, M. Ek-Amnuay publie ces photos en écrivant :

“Mr. Jean-Marc Gayman who visited Klong Phrao, Koh Chang (Trat Province) recently sent me some nice photos from that place including some butterflies, one of which a new subspecies for Thailand. In my present book, Butterflies of Thailand-2006, the butterfly namely Atrophaneura adamsoni, did not be classified down to subspecific level. However, Mr. Uehara from Japan reported a new subspecies of this butterfly as Atrophaneura adamsoni takakoae by the specimens from Surat Thani in 2006.” (malaeng.com)

Localisation des ssp. d'Atrophaneura adamsoni : la ssp. adamsoni (région de Phetchaburi), takakoae (Ko Samui et région de Surat Thani) et exemplaires de Ko Chang.

Localisation des ssp. d’Atrophaneura adamsoni : la ssp. adamsoni (région de Phetchaburi), takakoae (Ko Samui et région de Surat Thani) et exemplaires de Ko Chang.

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006

La ssp. takakoae (Uehara, J., 2006 : A new subspecies of Byasa adamsoni (Grose-Smith) (Lepidoptera: Papilionidae) from South Thailand. Butterflies 43:4-5, 4 figs.) n’était connue que par de rares spécimens (le premier provenant, en 1972, de Nakhon Si Thammarat). Sur son site consacré aux lépidoptères d’Asie du Sud-Est (A Check List of Butterflies in Indo-China, Chiefly from Thailand, Laos & Vietnam), I. Yutaka reconnait n’avoir pu étudié qu’un seul exemplaire (Surat Thani, Koh Samui, Ramai River. 2007.03.20) de takakoae (pour une vingtaine d’A. adamsoni adamsoni, principalement du Nord de la Thaïlande : région de Chiang Mai). En 2008, Leslie Day observe 7 à 8 exemplaires, mâles et femelles, près de la cascade d’Hin Lad à Koh Samui (voir le forum ButterflyCircle et le site de Leslie Day : Butterflies of Koh Samui). En voici les photos :

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle, recto. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle, recto. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle, verso. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

Atrophaneura adamsoni takakoae UEHARA, 2006, mâle, verso. Hin Lad Waterfall, Koh Samui, 2008. Photo : Leslie Day

En comparaison,  les adamsoni de Koh Chang présentent des taches triangulaires aux ailes postérieures bien plus développées que chez takakoae :

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, mâle. Ban Khlong Prao. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 28 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, mâle. Ban Khlong Prao. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 28 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Les spécimens de Koh Chang se distinguent aussi assez nettement des A. adamsoni adamsoni du Nord de la Thaïlande : leurs taches marginales et postdiscales (ailes postérieures) sont plus grandes ; ils se rapprochent  cependant des adamsoni de la région de Phetchaburi (à l’Ouest de Bangkok) :

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886. I. Yutaka : http://yutaka.it-n.jp/pap/10100001.html

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886. I. Yutaka : http://yutaka.it-n.jp/pap/10100001.html

Une première conclusion s’impose : les spécimens de Koh Chang ne sont pas des takakoae. Comme en témoignent les photos suivantes, ils relèvent probablement d’une sous-espèce non décrite à ce jour : Atrophaneura adamsoni ssp.

À Koh Chang

Koh Chang

Koh Chang

La rivière bordée de mangrove au Nord de Ban Khlong Prao. 22 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

La rivière bordée de mangrove au Nord de Ban Khlong Prao. 22 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, mâle. Ban Khlong Prao, 28 juillet 2007. Photo : Jean-Marc Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, mâle. Ban Khlong Prao, 28 juillet 2007. Photo : Jean-Marc Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 28 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 28 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Ce taxon est relativement abondant parmi les arbres situés juste en bord de mer. Avec des fleurs blanches, il s’agit de Lumnitzera racemosa et, avec fleurs rouges, de Lumnitzera littorea. Les deux espèces sont des  Combretaceae, souvent rencontrées le long du rivage marin. En Thaïlande orientale, l’espèce à fleurs rouges est plus commune que la première.

En bord de mer, arbres (Combretaceae) dont les petites fleurs attirent nombre de papillons dont Troides aeacus, Atrophaneura adamsoni, Delias hyparete, etc. Ban Khlong Prao (Ko Chang, Thaïlande), 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

En bord de mer, arbres (Combretaceae) dont les petites fleurs attirent nombre de papillons dont Troides aeacus, Atrophaneura adamsoni, Delias hyparete, etc. Ban Khlong Prao (Ko Chang, Thaïlande), 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Troides aeacus aeacus C. & R. FELDER, 1860, mâle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Troides aeacus aeacus C. & R. FELDER, 1860, mâle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Papilio memnon agenor LINNAEUS, 1758, femelle ? Ban Khlong Prao, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Papilio memnon agenor LINNAEUS, 1758, femelle ? Ban Khlong Prao, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Pachliopta aristolochiae goniopeltis ROTHSCHILD, 1908. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Pachliopta aristolochiae goniopeltis ROTHSCHILD, 1908. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Adam Cotton me précise : “One thing you should note is that adamsoni is very seasonal. If you are there at the right time you can find many, but at other times in the same place you will not even see a single specimen. In the Peninsula Byasa adamsoni does not occur in the Andaman coast of Thailand, it is only found on the Gulf side in Nakhon Si Thammarat, Surat Thani and Koh Samui. I also heard that it occurs on Koh Phangan, north of Samui.”

Visiblement, à Koh Chang, c’était le bon moment fin juillet !

Une femelle polymorphe

Sur les photos suivantes, les exemplaires d’Atrophaneura adamsoni adamsoni présentent des taches blanches aux ailes postérieures bien plus allongées : elles occupent presque la totalité de l’aile et éliminent les taches marginales :

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, 25 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang. 28 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang. 28 juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Questions :

De fait, l’on discerne sur ces clichés plusieurs formes (c’est souvent le cas parmi les Papilioninae) chez les femelles d’A. adamsoni adamsoni :

– femelle de gauche : les bandes blanches sont bien postdiscales ;

– femelle de droite : les bandes blanches couvrent la zone discale et atteignent la base de l’aile.

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886. Femelle de gauche : les taches blanches de l'AP s'arrêtent au niveau de la zone discale ; exemplaire de droite : les bandes blanches couvrent toute l'AP. Ban Khlong Prao, Koh Chang, juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Atrophaneura adamsoni adamsoni GROSE-SMITH, 1886. Femelle de gauche : les taches blanches de l’AP s’arrêtent au niveau de la zone discale ; exemplaire de droite : les bandes blanches couvrent toute l’AP. Ban Khlong Prao, Koh Chang, juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

S’agit-il de formes bien différenciées et stables ? Ont-elles été décrites ? Se rencontrent-elles ailleurs en Thaïlande et dans les pays voisins ? Pour ce qui est de Koh Chang, les femelles d’Atrophaneura adamsoni sont certainement polymorphes sur un même biotope !

Merci à Leslie Day (Koh Samui) et à Adam Cotton (Chiang Mai) pour leur aide et leurs commentaires.

Pachliopta aristolochiae goniopeltis ROTHSCHILD, 1908, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

Pachliopta aristolochiae goniopeltis ROTHSCHILD, 1908, femelle. Ban Khlong Prao, Koh Chang, juillet 2007. Photo : J.-M. Gayman

.

3 réponses

  1. DUMONT Francis
    |

    J’ai pris A. adamsoni au Doi Suthep, près de Chiang Mai, et les différences au niveau des femelles sont bien réelles, là bas je n’ai pas vu la moindre forme blanche !!
    Francis

  2. Adam Cotton
    |

    Very interesting indeed, but the female from Koh Chang pictured on the right of a male Byasa adamsoni is actually a female of Pachliopta aristolochiae goniopeltis.

    The other female with the large white hw discal patch is typical of ssp. adamsoni, which is very variable. Some females have a small discal patch, only a bit larger than the male, some have an almost entirely white hindwing.

    I am very surprised to see the comment from Francis Dumont that he caught adamsoni on Doi Suthep. Probably he actually collected Pachliopta aristolochiae, because as far as I know Byasa adamsoni is not found on that mountain. I have certainly never seen it there, and I have lived in Chiang Mai since 1984. In Chiang Mai adamsoni is found at Doi Chiang Dao, the mountain 90 km north of Chiang Mai. (Note that it is illegal to collect butterflies on either mountain, as they are protected areas).

    Adam Cotton.

  3. Jean-Marc
    |

    J’avais rencontré Adam Cotton en 1986 à Chiang Mai, et c’est un bon spécialiste des Papilionides.
    Ma remarque suite à ton premier article était spontanée car la photo de la femelle blanche est vraiment belle et surprenante, mais j’aurais du considérer mes bêtes avant d’écrire car les Atrophaneura que j’ai du Doi Suthep sont en fait des dasarada Rothschild, 1908, et c’est justement A. Cotton qui me l’avait dit à l’époque (je les lui avais montré croyant avoir pris adamsoni).(Représentation d’Atrophaneura dasarada barata : http://yutaka.it-n.jp/pap/10130010.html)

    Quelles sont les dates prévues (et le budget prévisionnel) pour le voyage aux Moluques qui me tente beaucoup même si cela me sera difficile, surtout en Juillet ???

    Amitiés, Francis.

Répondre