» » Description d’Alpherakya devanica vanjica ssp. nova des Monts Vanj (Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan)

Description d’Alpherakya devanica vanjica ssp. nova des Monts Vanj (Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan)

 

Description d’Alpherakya devanica vanjica ssp. nova des Monts Vanj (Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan)

(Lepidoptera, Lycaenidae)

Jean-François CHARMEUX
(Avec la collaboration de Jean-Marie DESSE)

 

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova mâle : entrée de la gorge de Gishkun, 1800 m, près de Vanj ; 17 juillet 2008. Photo : Jean-Marie Desse

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova mâle : entrée de la gorge de Gishkun, 1800 m, près de Vanj (recto) ; 17-18 juillet 2008. Photo : Jean-Marie Desse

 

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova mâle : entrée de la gorge de Gishkun, 1800 m, près de Vanj (verso) ; 17 juillet 2008. Photo : Jean-Marie Desse.

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova mâle : entrée de la gorge de Gishkun, 1800 m, près de Vanj (verso) ; 17-18 juillet 2008. Photo : Jean-Marie Desse.

Gorge de Gishkun, 1800 m dans la chaîne de Vanj. Biotope d'Alpherakya devanica vanjica ssp. nova, juillet 2008. Photo : Jean-Marie Desse.

Gorge de Gishkun, 1800 m dans la chaîne de Vanj. Biotope de Paragrodiaetus dagmara GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888. À l’arrière plan, résurgence attirant de nombreux papillons dont Alpherakya devanica vanjica ssp. nova. Les épineux au premier plan abritent Plebeius tillo ZHDANKO & CHURKIN, 2001. Photo : Jean-Marie Desse

Abstract

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova, described from Tadjikistan, N.W. Badakhshan, N. Vanj Mts., Gishkhun gorge, upperside reduced turkish blue scales and groundcolor slate grey.

Résumé

Description d’Alpherakya devanica vanjica ssp. nova du Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, chaîne de Vanj versant nord, gorge de Gishkhun.

Mots-clés

Lepidoptera, Lycaenidae, Polyommatinae, Alpherakya, A. devanica vanjica ssp. nova, Tadjikistan, Badakhshan.

Introduction

D’après la littérature, Alpherakya devanica MOORE est représentée au Tadjikistan par deux sous-espèces :
bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 dans le nord Pamir, localité type : « rivière Koudara » et tshikolovetsi BALINT, 1999 (= devanica evansii TSHIKOLOVETS, 1997 = sarta gracilis EVANS, 1912) dans le Pamir (Monts Alichur) et au Badakhshan, des Monts Ishkashim jusqu’au Darwaz, entre 2200 et 3800 m, L. T. : [Pakistan, Hindu Kush] « Shandur Pass ».
Une population caractérisée de devanica est décrite ci-après, du versant nord de la chaîne de Vanj (Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan) et est nommée d’après le massif dont le versant nord abrite cette belle lycénide :

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova

Holotype : mâle, Tadjikistan, Ouest Pamir, chaîne de Vanj, gorge de Gishkhun, environs de Gishkhun, 1800 m, 38° 21′ N, 71° 27′ E, 16.VII.2008, J.-F. CHARMEUX leg.
Paratypes : 11 mâles, même localité, J.-F. CHARMEUX leg. & coll. : 2 mâles, idem, 5 mâles, idem, 17.VII.2008, 4 mâles, idem, 18.VII.2008 ; 15 mâles, même localité, 15/18.07.2008, J.-M. DESSE leg. & coll.

Mâle :
Envergure variant entre 27 et 31 mm (holotype : 30 mm) longueur de l’aile antérieure de l’holotype : 16,5 mm.
Recto : fond gris ardoise, franges blanches, striées de gris à l’intersection des nervures. Semis réduit d’écailles d’un bleu turquoise similaire à celui de Pamiria farazi PAGES & CHARMEUX, 1996, dans sa nuance la plus turquoise, sur le tiers proximal de l’aile postérieure et sur la moitié supérieure de l’aile antérieure. Trait discocellulaire marqué aux deux ailes. Taches marginales noires de l’aile postérieure peu contrastées sur le fond gris, celle de l’espace 2 faiblement cerclée d’orange. Verso : dessins habituels à l’espèce, contrastés sur un fond beige soutenu.

Femelle inconnue.
L’holotype mâle est déposé au Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris

Planche 1a - Les ssp. d’Alpherakya devanica (recto). Photo : Jean-François Charmeux

Planche 1a – Les ssp. d’Alpherakya devanica (recto). Photo : Jean-François Charmeux. Légende :
1 2 3 4
5 6 7 8
9 10 11 12
13 14 15 16

• 1, 5, 9, 12, 13 : Alpherakya devanica vanjica ssp. nova1 : Holotype mâle, Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, chaîne de Vanj, Gishkhun gorge, 1800 m, 39° 04′ 590” N, 70° 48′ 740” E, 16.VII.2008.
5 : Paratype mâle, mêmes références que l’holotype, 18.VII.2008.

9, 12, 13 : Paratypes mâles, mêmes références que l’holotype.

• 2, 6 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888, mâles, Pakistan, Chitral, Shandur Pass, 3800 m, 23 et 21.VII.1998 (L.T. de tshikolovetsi BALINT, 1999).

• 3, 7 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888, mâles, Tadjikistan, sud Badakhshan, Monts Ishkashim, environs de Khorog, vallon de Sist, 2890 m, 10.VII.2008.

• 4, 8 : Alpherakya devanica chaghbiniensis CHARMEUX & DESSE, 2006, paratypes mâles, Pakistan, environs de Chitral, Chagh Bini, 3100 m, 25 et 14.VII.1996.
• 10, 14 : Alpherakya devanica devanica MOORE, [1875]10 : Ladakh, Nimaling, 5000 m, 13.VII.1985, leg. J. VERHULST, coll. JFC.14 : Ladakh, Stock, 3600 m, 7.VII.1994, leg. J.- C. WEISS, coll. JFC.
• 11, 15 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 (paratypes de sostensis CHARMEUX & DESSE, 2006), mâles, Pakistan, Karakoram, Gilgit (N), Hunza, Sost, 3400 m, 9.VII.1994.
• 16 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888, mâle, Tadjikistan, sud Badakhshan, nord-ouest des Monts Shugnan, env. de Khorog, gorge de Sangou-Dara, 2730 m, 9.VII.2008.

 

Planche 1a : les sous-espèces d'Alpherakya devanica. Photo : Jean-François Charmeux

Planche 1b : les sous-espèces d’Alpherakya devanica (verso). Même disposition que planche 1a

 

 

Planche 2a : Les ssp. d’Alpherakya devanica (suite) (recto). Photo : Jean-François Charmeux

Planche 2a : Les ssp. d’Alpherakya devanica (suite) (recto). Photo : Jean-François Charmeux. Légende :
1 2 3 4
5 6 7 8
9 10 11 12
13 14 15 16

• 1, 2, 3, 5, 6, 7, 9, 10 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888, mâles, Pakistan, Hindu Kush :
1, 5, 9, 2, 6 : Chitral (N), Tirich Mir.
1 : Zani Pass, 3800 m, 28.VII.1996.
5 : Zani Pass, 3900 m, 18.VII.1997.
9 : Zani Pass, 3900 m, 19.VII.1997.
2, 6 : mâles, Shagram, 3000-3300 m, 19.VII.1996.
10 : Chitral, Shandur Pass, 3600 m, 21.VII.1994.
3, 7 : Gilgit, (W), Yasin, Youz, 2800 m, 16/17.VII.1994.
13, 14 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888, mâles, Tadjikistan, sud Badakhshan, nord-ouest des Mts. Shugnan, env. de Khorog, gorge de Sangou-Dara, 2730 m, 9.VII.2008.
4, 8, 11, 12 : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 (paratypes de sostensis CHARMEUX & DESSE, 2006), mâles, Pakistan, Karakoram :
4 : Gilgit (N), Hunza, Sost [localité type], 3400 m, 10.VII.1994.
8 : Hunza, Mamubar, 2700 m, 11.VII.1994.
11 : Gilgit, (N), Nagar, Hopar, 3000 m, 11.VII.1995.
12 : Gilgit, (N), Khyber, 3100 m, 17.VII.1995.
15, 16 : Alpherakya devanica vanjica ssp. nova, mâles, Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, Monts Vanj, Gishkhun gorge, 1800 m, 17-18.VII.2008.
leg. & coll. JFC

 

Planche 2b : les sous-espèces d'Alpherakya devanica. Photo : Jean-François Charmeux

Planche 2b : les sous-espèces Les ssp. d’Alpherakya devanica (suite) (verso). Photo : Jean-François Charmeux. Même disposition que Planche 2a

Diagnose

Rappel :

  • Alpherakya devanica devanica MOORE, [1875]. L. T. : « Dras Valley, Ladak ».
  • Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, [1888]. L. T. : [Tadjikistan, Pamir] « rivière Koudara ». Lectotype figuré par GRUM-GRSHIMAÏLO, 1890 : Pl. XV, fig. 1, D’ABRERA, 1993 : 504 et TSHIKOLOVETS, 1997 : Pl. XL, fig. 20-21. Lectotype déposé au British Museum Natural History.
  • Alpherakya devanica tshikolovetsi BALINT, [1999] (= devanica evansii TSHIKOLOVETS, [1997] = sarta gracilis EVANS, [1912]). Alpherakya devanica gracilis EVANS, [1912]. L. T. : [Pakistan, Hindu Kush] « Shandur Pass ».

Fort isolée géographiquement de la zone de distribution des taxons devanica MOORE, [1875], bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, [1888] et tshikolovetsi BALINT, [1999], Alpherakya devanica vanjica ssp. nova se distingue de ces taxa chez le mâle :

– sur la face supérieure par un semis réduit, notamment sur l’aile postérieure, d’écailles bleu turquoise sur un fond ardoise. Par comparaison, on observe :

  • chez devanica MOORE, un semis réduit d’écailles bleu violet et fond noirâtre (pl. 1a, figs. 10, 14) .
  • chez bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, un fond bleu violet étendu jusqu’à la marge, les taches marginales de l’aile postérieure « en forme de virgules noires dans le disque ».
  • chez tshikolovetsi BALINT (4), un fond bleu violet étendu jusqu’à la marge, les taches marginales de l’aile postérieure en « virgules noires » également (pl. 1a, figs. 2, 6).

– sur la face inférieure par un fond gris ou beige (devanica : « fauve pâle » ; bellona et tshikolovetsi : gris-beige.

Discussion

ZHDANKO (2000) mentionne la grande variabilité individuelle des populations de devanica du sud et ouest Pamir, spécialement dans la taille de la bordure noire (pl. 1a, figs. 3, 7, 16 ; pl. 2a, figs. 13, 14). Cette variabilité se retrouve dans l’Hindu Kush pakistanais (pl. 2a, figs. 1, 5, 9, 2, 6). Or, les devanica du Shandur Pass – localité type de tshikolovetsi BALINT (Pl. 1a, figs. 2, 6 ; pl. 2a, fig. 10) correspondent tout à fait à la description de devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 et à la figure de son lectotype (D’ABRERA, 1993 : 504).

D’autre part, la population homogène du Karakoram, à fond bleu violet pâle étendu dans les deux sexes (sostensis CHARMEUX & DESSE, 2006) représente la forme la plus pâle de devanica (pl. 1a, figs. 11, 15 ; pl. 2a, figs. 4, 8, 11, 12).

Les modifications taxonomiques suivantes sont donc proposées : Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, [1888] = tshikolovetsi BALINT, 1999 = sostensis CHARMEUX & DESSE, 2006.

Cartes : Distribution des ssp. décrites d’Alpherakya devanica MOORE à l’exclusion du taxon kohibabaensis SAKAI, 1978 du sud-ouest Hindu Kush afghan – L.T. : « Paghman Mts. ».
Le taxon kohibabaensis SAKAI, 1978 est considéré comme un synonyme d’ Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888.

 

Répartition des ssp. d'Alpherakya devanica. En blanc : A. d. tshikolovetsi ; en bleu : A. d. sostensis ; en vert : A. d. chaghbiniensis ; en rouge : A. d. vanjica ; en mauve : A. d. devanica ; en jaune : A. d. bellona

Carte 1 : Répartition des ssp. d’Alpherakya devanica au Pakistan, au nord-est de l’Afghanistan et au Tadjikistan. En blanc : A. d. tshikolovetsi ; en bleu : A. d. sostensis ; en vert : A. d. chaghbiniensis ; en rouge : A. d. vanjica ; en mauve : A. d. devanica ; en jaune : A. d. bellona

Alpherakya devanica bellona GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 (en jaune)
= Alpherakya devanica tshikolovetsi BALINT, 1999 (en blanc)
= Alpherakya devanica sostensis CHARMEUX & DESSE, 2006 (en bleu)

<br />

Carte 2 : Distribution des ssp. d’Alpherakya devanica au Tadjikistan.
Alpherakya devanica bellona
GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 (en jaune)
= Alpherakya devanica tshikolovetsi BALINT, 1999 (en blanc)

Distribution, écologie

 

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova n’est actuellement connue avec certitude que de sa localité type. L’entrée de la gorge menant au col de Gishkhun, aux environs du village du même nom (Chaîne de Vanj, nord-ouest Badakhshan), est un biotope sec à Artemisia vachanica et Acantholimon pamiricum (TSHIKOLOVETS, 1992). À 1800 m, mi-juillet, Alpherakya devanica vanjica ssp. nova semble au milieu de sa période d’émergence. Nous ne trouvons pas de femelle. TSHIKOLOVETS (1992) en signale une à Langar (2800 m, 8.VIII.1991). La source autour de laquelle se concentrent les mâles du nouveau taxon attire également Thymelicus alaicus FILIPJEV, 1931, Thymelicus lineola kushana WYATT, 1961, Muschampia staudingeri variegata DEVYATKIN, 1992, Hesperia comma mixta ALPHERAKY, 1881, Pseudophilotes vicrama astabene HEMMING, 1932, Plebeius eversmanni grumi STAUDINGER, 1901, Alpherakya sartoides sartoides SWINHOE, 1910, Polyommatus icarus bienerti BALINT, [1993], Polyommatus icadius GRUM-GRSHIMAÏLO, 1890, Paragrodiaetus dagmara GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888. Les épineux des alentours abritent Plebeius tillo ZHDANKO & CHURKIN, 2001.

Le village de Vanj et la chaîne du Darvaz depuis la gorge de Gishkun, circa 1900 m, juillet 2008. Photo : J.-F. Charmeux

Le village de Vanj et la chaîne du Darvaz depuis la gorge de Gishkun, circa 1900 m, juillet 2008. Photo : J.-F. Charmeux

Gorge de Gishkun (Monts Vanj) circa 2000 m : biotope de Paragrodiaetus dagmara GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888. Photo J.-M. Desse (juillet 2008).

Gorge de Gishkun (Monts Vanj) circa 2000 m : biotope de Paragrodiaetus dagmara

Située au nord-ouest du Badakhshan (Pamir) et partageant sa vallée avec la chaîne du Darvaz, la chaîne de Vanj constitue une charnière que reflète sa faune de rhopalocères : ce massif marque en effet la limite septentrionale d’espèces pamiries telles qu’Alpherakya devanica MOORE, Lycaena alpherakii zhdankoi CHURKIN, Hyponephele pamira pamira LUKHTANOV, Melitaea shandura pavlitzkajana SHELJUZHKO et Parnassius autocrator AVINOV.

 

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova. Holotype mâle, recto. Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, chaîne de Vanj, Gishkun gorge, 1800 m, (39° 04? 590” N, 70° 48? 740” E), 16.VII.2008. Photo : J.-F. Charmeux

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova. Holotype mâle, recto. Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, chaîne de Vanj, Gishkhun gorge, 1800 m, (39° 04′ 590” N, 70° 48′ 740” E), 16.VII.2008.

 

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova. Holotype mâle, verso. Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, chaîne de Vanj, Gishkun gorge, 1800 m, (39° 04? 590” N, 70° 48? 740” E), 16.VII.2008. Photo : J.-F. Charmeux

Alpherakya devanica vanjica ssp. nova. Holotype mâle, verso. Tadjikistan, nord-ouest Badakhshan, chaîne de Vanj, Gishkhun gorge, 1800 m, (39° 04′ 590” N, 70° 48′ 740” E), 16.VII.2008.

Remerciements

L’auteur remercie vivement LUC MANIL pour ses conseils et pour le soin apporté au traitement des planches et JEAN-MARIE DESSE pour la communication des photos. Un grand merci à DOMINIQUE et JEAN-MARC GAYMAN pour l’élaboration des cartes et pour la mise en ligne de cet article.
Merci enfin à nos hôtes de Khorog et de Vanj pour la chaleur de leur accueil.

Références

BALINT, Z., 1999 – « Annotated list of type specimens of Polyommatus (sensu ELIOTT, 1973) of the Natural History Museum, London (Lepidoptera, Lycaenidae) ». Neue Entomologische Nachrichten aus dem Entomologischen Museum Dr. Ulf Eitschberger, 1999, 46. Band : 89 p., colour plates I-IV.

CHARMEUX & DESSE, 2006 – « Bilan de huit séjours au Pakistan et description de Cupido nagarensis sp. nova et de Paralasa gohlshali sp. nova ». Bulletin des Lépidoptéristes Parisiens 15 (2006) : n° 35.

D’ABRERA, B., 1993 – Butterflies of the Holarctic Region. Tome 3 : Nymphalidae (concl.), Libytheidae, Riodinidae & Lycaenidae. – Hill House, Australia, 188 p.

EVANS, CAPT. W. H., 1912 – « A list of Indian butterflies ». – Journal, Bombay Natural Hist. Society, 1912, 21 : 984.

GRUM-GRSHIMAÏLO, 1888 – « Novae Species et Varietates Rhopalocerorum e Pamir ». – Horae Soc. Ent. Ross. 1888, 22 : 303-307.

GRUM-GRSHIMAÏLO, 1890 – Le Pamir et sa faune lépidoptérologique In : Romanoff, N. M. (Réd.), Mémoire sur les Lépidoptères, St.-Pétersbourg, 1890, 4 : pp. 379-381, 384-385 ; pls. 7, 8 et 15.

MOORE, F., 1875b – « Descriptions of new asiatic Lepidoptera ». Proc. Zool. Soc. London 1875b, (4) : 565-576, pls. 66, 67.

PAGES, J. & CHARMEUX, J.-F., 1996 – « Description d’un Lycène nouveau du Pakistan : Albulina farazi sp. n ». Alexanor, 19 (8), 1996 (1997) : 483-485.

TSHIKOLOVETS, W. W., 1992 – « Ein kommentierte Artenliste der Tagfalter des Vantsch-Gebirges (Pamir) ». Atalanta (Mai 1992) 23 (1/2) : 139-157, Farbtafel VIII, Würtzburg.

TSHIKOLOVETS, W. W., 1997 – The butterflies of Pamir. Frantisek Slamka, Bratislava, 1997.

TSHIKOLOVETS, W. W., 2003 – The butterflies of Tadjikistan. Editor Dr. Yuri P. Nekrutenko, Schmalhausen Institute of Zoologie, Ukraine, 2003.

TUZOV, V. K., BOGDANOV, P. V., CHURKIN, S. V., DANTCHENKO, A. V., DEVYATKIN, A. L., MURZIN, V. S., SAMODUROV, G. D., & ZHDANKO, A. B., 2000 – Guide to the butterflies of Russia and adjacent territories. Volume 2 : Libytheidae, Danaidae, Nymphalidae, Riodinidae, Lycaenidae. – Pensoft Publishers, Sofia-Moscou, 2000-2 : 176-177, pl. 72.

Référence Internet : Jean-François CHARMEUX – Expédition au Tadjikistan 2008 – Les Lépidoptéristes de France.

Carte : The Pamirs, 1 : 500 000, The Pamir Archive, Markus Hauser, Switzerland.

Répondre