» » Hommage à Henk van Mastrigt

Hommage à Henk van Mastrigt

Posté dans : Actualités | 0
henk 1 photo Arthur Tipawael
Henk van Mastrigt. Photo : Arthur Tipawaei

 

Par Olivier Pequin

Le 5 août dernier, Henk van Mastrigt nous a quitté. Il fut enterré à Jayapura, dans son pays d’adoption, la Papouasie occidentale. Henk était un pionnier de l’entomologie de ce pays.

Henk van Mastrigt est né en 1945 à Heerlen en Hollande et fut diplômé en Économie de l’Erasmus University de Nijmegen. De son enfance aux Pays-Bas sont nées deux passions qui guideront sa vie : l’entomologie et Saint François d’Assise. C’est son père qui lui transmit la passion des papillons.

En 1973, à l’âge de 28 ans, Henk van Mastrigt débarque comme missionnaire franciscain en Papouasie occidentale et commença à sérieusement prospecter la faune lépidoptérique papoue, encore mal connue, à partir de 1985. Pendant 30 ans, Henk découvrira et décrira des centaines d’espèces de lépidoptères dont de nombreux Delias, ces magnifiques et rares Pieridae des montagnes de Nouvelle Guinée.

delias_cumanau
Delias cumanau Van Mastrigt, 2006, mâle (femelle toujours inconnue), des Monts Foja (près de Jayapura). Collection d’Henk van Mastrigt à Jayapura, 8 août 2009. Photo : F. Koutroumpas

Henk mena de nombreuses expéditions dans diverses régions de Papouasie occidentale, celle qui l’a plus marqué fut son expédition dans les Monts Foja, un des derniers paradis inexplorés sur Terre, où en quelques jours seulement, il découvrit de nombreuses nouvelles espèces de Rhopalocères et pu approcher de près les fameux oiseaux du paradis. Nulle jungle impénétrable, tribu papou hostile ou administration indonésienne tatillonne ne pouvait décourager Henk dans sa soif de découverte et d’aventure.

henk 4 , photo Siep Sinnema
Henk van Mastrigt en forêt. Photo : Siep Sinnema
Henk 2 photo Evie Lilly
Henk van Mastrigt avec des étudiants à Jayapura. Photo : Evie Lilly
Lycéens devant la collection de Jayapura et utilisant l’ouvrage d’Henk van Mastrigt & Edy Rosariyanto Kupu-Kupu – Untuk Wilayah – Mamberamo Sampai – Pegunungan Cyclops (Kupu- kupu = papillons en bahasa indonesia)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Henk était un entomologiste stakhanoviste, il forma des dizaines de jeunes entomologistes locaux et créa avec eux un Museum à Jayapura regroupant plus de 60 000 spécimens papous et la plus grande collection de Delias de Nouvelle Guinée au monde, il fut à l’origine de la création de la revue entomologiste papoue « Sugapa » et de la création de la Papua Insect Foundation. Il révisa de nombreux genres de papillons papous dont le complexe genre Delias.

sugapaLa revue entomologique Sugapa dédiée aux insectes de Papouasie. Photo : J.-M. Gayman

Deux ouvrages d’Henk van Mastrigt dédiés aux Rhopalocères de Papouasie. Photo : J.-M. Gayman

 

Henk aidait régulièrement les entomologistes étrangers qui venaient prospecter en Papouasie et aimait les recevoir à Jayapura et leur donner de précieux conseils. J’ai eu le plaisir de rencontrer Henk et de voir les immenses collections du KEP lors de l’expédition de l’ALF en Papouasie en août 2009.

jayapura3

Les collectionneurs de Delias et les amoureux des lépidoptères papous ont perdu un maître et un ami. Espérons que les immenses collections de Henk seront bien préservées à l’Université de Jayapura et que ses élèves papous et indonésiens poursuivront son œuvre scientifique et son travail de sensibilisation à la protection des biotopes papous, si menacés aujourd’hui.
J’aime à penser que le paradis soit peuplé de Delias magnifiques et que Henk y découvre encore de nouvelles espèces.
Repose en paix, Henk.
O. Pequin

 

On trouvera sur ce site, la relation du séjour entomologique ALF en Papouasie (août 2009)

.

 

 

 

Répondre