» » Un hybride espagnol entre P. bellargus x P. coridon asturiensis de l’Aragon

Un hybride espagnol entre P. bellargus x P. coridon asturiensis de l’Aragon

 

Forme polonus = Hybride Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) x Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

Forme polonus = Hybride Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) x Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

(Cliquer sur cartes et photos pour un meilleur effet !)

Un hybride espagnol entre Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) x Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922)
du nord de l’Aragon (Espagne) – (Juillet 2010)

par Xavier MERIT et Véronique MERIT
email : merit_x(@)yahoo.com

Environ 16% des quelques 440 espèces de papillons diurnes européens sont connues pour naturellement s’hybrider. Un peu plus de la moitié de ces hybrides sont fertiles et peuvent de fait se recroiser avec les espèces parentes (Descimon & Mallet, 2008).

De nombreux hybrides dans le genre Polyommatus LATREILLE, 1804 sensu stricto sont connus avec une prépondérence maximale dans le sous-genre Lysandra HEMMING, 1933 (Schurian, 1989a, 1989b). Par exemple, le bivoltin Lysandra hispana (HERRICH-SCHÄFFER, [1852]) est connu pour s’hybrider avec L. bellargus (ROTTEMBURG, 1775) mais aussi L. coridon (PODA, 1761) (Beuret, 1956, 1957, 1959 ; Diringer, 2010).

En Espagne, en Aragon, Teruel dans les Montes Universales, Lysandra albicans (HERRICH-SCHÄFFER, [1852]) remplace L. coridon et s’hybride avec L. caelestissima (VERITY, 1921) donnant la forme initialement décrite comme espèce : caerulescens TUTT, 1909. Plus au nord en Aragon, un haut lieu de l’hybridation se trouve non loin de Jaca à Atarès et au Puerto de Oroël (Pohier, 1981a, 1981b, 1981c ; Lelièvre, 1992 ; Descimon & Mallet, 2008 et Diringer, comm. pers.). Nous y trouvons des hybrides entre L. coridon manleyi DE LESSE, 1962 x L. hispana pseudoalbicans DE LESSE, 1962, qui peuvent aussi s’hybrider avec L. albicans arragonensis (GHERARD, 1851). Le spectacle des couleurs est impressionnant car il est presque impossible d’observer deux papillons arborant les mêmes livrées.

Toujours en Espagne, a été récemment décrite la présence d’un hybride naturel entre L. bellargus (ROTTEMBURG, 1775) et L. albicans (HERRICH-SCHÄFFER, [1852]). Est en outre fortement suspectée l’existence au Maroc d’un hybride entre L. punctifera (OBERTHÜR, 1876) et L. albicans (Gil-T, 2007).

Bien que Lysandra coridon soit univoltin, volant de fin Juillet à Août et que L. bellargus soit bivoltin, volant en Mai puis Août-Septembre, ces deux espèces sont connues pour s’hybrider donnant la forme polonus (ZELLER, 1845), pouvant localement être presque commune, notamment dans le sud-est de la France.

Au cours de notre séjour dans la province d’Aragon, à l’occasion d’une sortie vers Jaca (Atarès et Puerto de Oroël), nous nous sommes arrêtés le 16 Juillet 2010, peu après le Puerto de Cotefablo vers Yésero (Aragon, Province de Huesca, Alto Gallego) sur un coteau faiblement herbeux vers 1400 m d’altitude.

Carte de l'Aragon

Carte de l’Aragon

La Province de Huesca

La Province de Huesca

Localisation de Yésero (Prov. de Huesca)

Localisation de Yésero (Prov. de Huesca)

En deux heures de temps, nous avons observé 42 espèces de Rhopalocères (voir liste ci-dessous). Un mâle de Lycène a particulièrement attiré notre attention. Il s’agit d’une forme polonus, soit un hybride entre Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) et Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775). Yvan Diringer confirmera la nature hybride de ce Papillon.

De haut en bas :- Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.- Hybride Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) x Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.- Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

De haut en bas : – Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT. – Hybride Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) x Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT. – Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

De haut en bas :

Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

– Hybride Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) x Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) mâle – Puerto de Cotefablo vers Yésero, 1400 m, 16.VII.2010. Leg. Xavier MERIT, Photo Xavier MERIT.

Liste des espèces observées

Lycaenidae : 11 espèces

Satyrium (Nordmannia) ilicis (ESPER, 1779) : commune. Quelques exemplaires n’étaient pas de la « classique » f. cerri (HÜBNER, 1923).

Satyrium (Nordmannia) esculi (HÜBNER, 1804) : espèce abondante.

Lampides boeticus (LINNAEUS, 1767) : plusieurs observations.

Cupido minimus noguerae HAIG-THOMAS, 1929 : banal.

Everes alcetas alcetas (HOFFMANNSEGG, 1804) : banal.

Polyommatus (Lycaeidas) idas (LINNAEUS, 1761) : la nomenclature est assez floue, mais la sous-espèce alophila (VERITY) serait l’hôte des lieux.

Aricia agestis montensis (VERITY, 1928) : espèce peu abondante mais bien présente.

Polyommatus (Agrodiaetus) ripartii (FREYER, 1830) : les récentes études sur l’analyse d’ADN ont montré que « l’espèce » A. agenjoi (FOSTER, 1965), élevé au rang d’espèce à partir de Agrodiaetus ripartii, se trouve confirmée comme une faible sous-espèce (Vila et al., 2010).

Polyommatus coridon asturiensis (SAGARRA, 1922) : comme l’espèce précédente, assez peu abondante.

Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) f. alfacariensis (RIBBE, 1905), pourtant décrite d’Andalousie. Deux exemplaires seulement observés.

Polyommatus icarus meridionalis (VERITY, 1919) : belle sous-espèce ici très commune.

Nymphalidae : 18 espèces

Azuritis reducta herculeana STICHEL, (1908) (= prodiga FRUHSTORFER, 1908) : quelques exemplaires observés.

Speyeria aglaja mirabilis (SAGARRA, 1925) : partout banal.

Fabriciana niobe niobe (LINNAEUS, 1758) f. eris (MeiGen, 1829) : partout banal.

Brenthis daphne daphne (SCHIFFERMÜLLER, 1775) : commun.

Clossiana dia (LINNAEUS, 1767) sous-espèce laectior VERITY : commune.

Melitaea didyma occidentalis (STAUDINGER, 1861) : très commun.

Mellicta deione ibera (STAUDINGER, 1901) : partout banal.

Mellicta athalia celadussa (FRUHSTORFER, 1910) : espèce très commune.

Mellicta parthenoides bolivari (SAGARRA, 1930) : partout banal.

Melanargia galathea procida (HERBST, 1794) : très commune.

Hipparchia alcyone ibarrae (AGENJO, 1961) : espèce commune dont les représentants sont souvent posés soit sur la route soit sur les troncs des arbres au bord du chemin.

Maniola jurtina hispulla (ESPER, 1805) : une espèce banale et abondante.

 

Pyronia tithonus fulgens TURATI, 1912 : cette sous-espèce mériodionale (Italie, France…) semble la plus appropriée pour les individus ibériques. Mais là encore, c’est environ au moins 5 taxa sans réelle légitimité qui ont été décrits de la péninsule.

Pyronia bathseba pardoi (SAGARRA, 1924) : serait la sous-espèce aragonaise plutôt que pardilloi (SAGARRA, 1924) ; à nouveau, nous atteignons la limite des descriptions avec des individus intermédiaires sans réelle valeur nomenclaturale.

Coenonympha arcania huebneri (OBERTHÜR, 1909) : sous-espèce à peine plus jaune que les individus de basse altitude des Pyrénées françaises. Commune.

Coenonympha (glycerion) iphioides (STAUDINGER, 1870) : espèce banale sur le secteur et localement abondante.

Lasiommata megera megera (LINNAEUS, 1758) : espèce banale.

 

Erebia meolans bejarensis CHAPMAN, 1902 : espèce très commune.

Papilionidae : 2 espèces

Iphiclides feisthamelii (DUPONCHEL, 1832) f. lotteri AUSTAUT, 1879 : deux individus observés.

Papilio machaon machaon (LINNAEUS, 1758) : deux mâles observés.

Pieridae : 7 espèces

Aporia crataegi crataegi (LINNAEUS, 1758) : espèce assez commune.

Pieris rapae rapae (LINNAEUS, 1758) : espèce très abondante.

Pontia daplidice (LINNAEUS, 1758) : espèce commune.

Colias alfacariensis RIBBE, 1905 : espèce très abondante.

Colias crocea (GEOFFROY, 1785) : espèce très abondante.

Gonepteryx rhamni meridionalis (RÖBER, 1907) : espèce très abondante.

Gonepteryx cleopatra europaea VERITY, 1913 : espèce moins abondante que la précédente.

Hesperiidae : 4 espèces

Carcharodus lavatherae australissima VERITY, 1925 : espèce plutôt commune.

Pyrgus alveus accreta VERITY, 1925 : espèce plutôt commune.

Pyrgus carthami (HÜBNER, 1813) : espèce plutôt commune.

Thymelicus lineolus (OCHSENHEIMER, 1808) : espèce banale.

Remerciements

Nous sommes redevables à Mme Eva HERREROS VALIENTE et à M. Carlos ONTAÑON CARRERA de l’Instituto Aragonés de Gestión Ambiental (Gobierno de Aragon, Departamento de Medio Ambiente) pour les autorisations de captures de papillons. Un remerciement particulier pour nos collègues et amis Louis et Yvan DIRINGER pour leur connaissances approfondies en « Lycénologie ».

Références bibliographiques

BEURET H. – Studien über den Formenkreis Lysandra coridon-hispana-albicans. Einzum Problem der Artbildung. 1. Studie
Mitt. ent. Ges. Basel, N. F., 1956, 6 (3) : 17-32, 6 (6) : 49-64, 6 (7) : 65-71, 6 (8) : 73-80.

BEURET H. – Studien über den Formenkreis Lysandra coridon-hispana-albicans. Ein Beitrag zum Problem der Artbild ung. 2. Studie
Mitt. ent. Ges. Basel, N. F., 1957, 7 (2) : 17-36, 7 (3) : 37-59.

BEURET H. – Studien über den Formenkreis Lysandra coridon-hispana-albicans. Ein Beitrag zum Problem der Artbildung. 3. Studie
Mitt. ent. Ges. Basel, N. F., 1959, 9 (2) : 25-40, 9 (3) : 41-59.

DESCIMON Henri and James MALLET – Bad Species in : Ecology of Butterflies in Europe. SETTELE J., KONVICKA M., SHREEVE T., & VAN DYCK H., Ed., Cambridge University Press., 2008 : 219-249.

DIRINGER Yvan – Chronique d’élevage 3 : L’élevage des coridon espagnols : Polyommatus (Lysandra) albicans (HERRICH-SCHÄFFER, 1852) et Polyommatus (Lysandra) caelestissima (VERITY, 1921) (Lepidoptera : Lycaenidae). LépidoptèresRevue des Lépidoptéristes de France, 2010, 19 (46) : 50-59.

GIL T. FELIPE – A natural hybrid of Polyommatus bellargus (ROTTEMBURG, 1775) × P. albicans (HERRICH-SCHÄFFER, 1852) and notes about a probable hybrid of P. punctifera (OBERTHÜR, 1876) × P. albicans (Lepidoptera: Lycaenidae). Nachrichten des Entomologischen Vereins Apollo, Frankfurt/Main, 2007, 28 (1-2) : 11-13.

LELIEVRE Thierry – Phylogénie des Polyommatinae et structure génétique de six espèces du genre Lysandra (Lycaenidae). Thèse de Doctorat mention Sciences – Université de Provence (Aix-Marseille I), France, 1992 : 219 pp.

POHIER François – Les espèces du groupe de Lysandra coridon PODA dans la région de Jaca (Province de Huesca, Espagne) (Lep. Lycaenidae). Alexanor, 1981a, 12 (1) : 7-17.

POHIER François – Les espèces du groupe de Lysandra coridon PODA dans la région de Jaca (Province de Huesca, Espagne) (suite) (Lep. Lycaenidae). Alexanor, 1981b, 12 (2) : 87-94.

POHIER François – Les espèces du groupe de Lysandra coridon PODA dans la région de Jaca (Province de Huesca, Espagne) (suite) (Lep. Lycaenidae). Alexanor, 1981c, 12 (4) : 184-192.

SCHURIAN K. G. – Revision der Lysandra-Gruppe des Genus Polyommatus LATR. (Lepidoptera, Lycaenidae). Neue Entomol. Nachr., 1989a, 24, 181 pp.

SCHURIAN K. G. – Ergänzungen und Berichtigungen zu: „Neueinteilung des Subgenus Lysandra der Gattung Polyommatus LATREILLE (Lepidoptera, Lycaenidae)“. Entomol. Z., Frankfurt a. M., 1989b, 99 (21) : 305-320.

VILA Roger, Vladimir A. LUKHTANOV, Gerard TALAVERA, Felipe GIL-T and Naomi E. PIERCE : How common are dot-like distributions? Taxonomical oversplitting in western European Agrodiaetus (Lepidoptera: Lycaenidae) revealed by chromosomal and molecular markers. Biological Journal of the Linnean Society, 2010, 101 : 130-154.

WIEMERS Martin – Chromosome differentiation and the radiation of the butterfly subgenus Agrodiaetus (Lepidoptera: Lycaenidae: Polyommatus) – A molecular phylogenetic approach. Ph. D. Thesis, Bonn University, 2003 : 203 p.
URL: http://hss.ulb.uni-bonn.de/diss_online/math_nat_fak/2003/wiemers_martin
URL: http://d-nb.info/969293437/34

ZELLER P. – Polyommatus polonus, eine neue Tagfalterart. Stettiner Entomologische Zeitung, 1845, 3 : 351-354.

.

Une réponse

  1. Pequin
    |

    Bravo !
    Magnifique spécimen !!!

Répondre